communal pool maintenance : choose the right cleaning robot

Comment choisir un robot pour entretenir une piscine collective ?

15 sep 2017
Innovations

Accueillir des baigneurs aguerris, des familles ou des seniors demande une parfaite organisation. Les piscines collectives doivent être régulièrement nettoyées pour que chacun puisse profiter d’une eau propre... Mais quel robot choisir pour entretenir une piscine collective ? Quels sont les critères à prendre en compte avant d’investir dans un robot automatique ? Mathieu Smadja, responsable commercial chez Maytronics, nous éclaire sur ce qu’il faut savoir avant d’acheter un robot nettoyeur.

communal-pool-maintenance_2.jpg

À lire également : Vidange des bassins, la réglementation se renouvelle !

L’importance du robot nettoyeur pour entretenir une piscine collective

Depuis plus de 30 ans, les piscines collectives ont connu de nombreuses évolutions : nouveaux revêtements, dimensions plus grandes, développement des espaces de loisirs et de détente, toboggans et bassins ludiques, renouvellement des animations proposées… Mais s’il y a un domaine dans lequel les innovations ont eu un impact particulièrement positif, il s’agit bien de celui des robots nettoyeurs : grâce à des systèmes de navigation intelligents, ils scannent les dimensions des bassins et adaptent leur itinéraire à chaque piscine. Ainsi, ils purifient l’eau et nettoient les surfaces automatiquement.

Pour lire notre article sur la piscine connectée, c’est par là !

Seulement, face à un marché en pleine expansion, savoir quel modèle acquérir n’est pas chose facile... Grâce à son expertise, Mathieu Smadja vous rappelle combien il est important de se poser les bonnes questions, au bon moment.

3 étapes indispensables pour bien choisir un robot nettoyeur

mathieu-smadja.jpg
Mathieu Smadja, responsable commercial chez Maytronics

1/ Définir son type d’usage

Afin de savoir quel robot sera le plus efficace, il faut d’abord analyser ses besoins. Pour Mathieu Smadja, il est primordial de commencer par définir le type d’usage de l’établissement : « le choix sera différent s’il s’agit d’une piscine saisonnière ou d’une piscine couverte utilisée toute l’année ». En effet, les bassins ludiques n’ont pas les mêmes caractéristiques que les bassins sportifs. De même, les fosses à plongée demandent un entretien différent de celui des piscines découvertes.

Généralement, les piscines collectives utilisent un robot quotidiennement. Toutefois, certaines d’entre elles – peut-être est-ce votre cas ? – n’ont pas de contraintes de timing : il est possible d’utiliser le robot toute la nuit ou simplement le matin, avant l’arrivée du public.

2/ S’interroger sur le temps à consacrer au nettoyage

« La question principale à se poser, c’est le temps à consacrer au nettoyage du bassin. Il existe des robots qui peuvent nettoyer un bassin de 25 mètres en moins d’une heure, tandis que d’autres effectuent la même tâche en quatre heures », explique Mathieu Smadja. Pour les collectivités qui souhaitent consacrer peu de temps au robot nettoyeur, il est indispensable de choisir un robot performant et rapide dans l’exécution.

Pour un gain de temps maximal, il existe d’ailleurs de gros robots équipés d’un compas électronique et d’un gyroscope : « Le robot mémorise un cap. Il garde ce cap pour être plus efficace dans ses déplacements. Ainsi, il ne passe pas deux fois au même endroit, tout en effectuant des bandes parallèles. »

3/ Étudier le volume et la superficie du bassin

« Plus que la profondeur, la superficie est un critère important car la plupart des robots nettoient le fond du bassin. » Qu’il s’agisse d’un bassin d’un ou de deux mètres de profondeur, le travail du robot sera le même. À l’inverse, le revêtement et la forme de la piscine sont à prendre en compte avant de passer à l’achat.

Quels sont les critères d’efficacité d’un robot nettoyeur ?

  • La facilité d’utilisation

« La facilité d’usage, la facilité de mise à l’eau, la facilité de sortie d’eau et la facilité de nettoyage des éléments filtrants » sont des points à prendre en compte pour une utilisation simple et efficace.

  • Le service après-vente

La qualité du service après-vente ne doit pas être négligée. « Les délais d’intervention, la disponibilité des pièces, les opérations de maintenance, l’extension de garantie sont des critères importants » : si le robot est défectueux, des délais d’intervention courts – de moins de 48h – peuvent s’avérer très utiles. Idem pour la disponibilité des pièces, qui peut éviter de perdre du temps et de l’énergie tout en favorisant le confort des baigneurs.

  • Les formations

S’il n’est pas obligatoire de suivre une formation pour utiliser un robot nettoyeur et entretenir une piscine collective, de nombreux constructeurs assurent une formation rapide pour la mise en route. « Chez Maytronics, nous faisons une formation systématiquement lorsqu’une collectivité achète un robot. Lors de la mise en route, nous réalisons la programmation du robot et nous formons toutes les personnes amenées à le manipuler. » Plus les utilisateurs sont formés, mieux le robot sera utilisé et plus les risques de casse seront minimisés.

Pour aller plus loin, découvrez comment chauffer
votre piscine collective de façon écologique et efficace

L’achat d’un robot nettoyeur pour entretenir une piscine collective est un investissement important. Il doit s’adapter aux contraintes spécifiques des bassins tout en garantissant fiabilité et robustesse. Et outre des caractéristiques techniques, un outil clé en main permet d’avoir l’esprit plus tranquille : l’écoute et les conseils sont des critères non négligeables. Vous voulez en savoir plus sur le sujet et découvrir les dernières nouveautés ? Préparez-vous pour le salon Piscine Global Europe 2018 !

Merci à Mathieu Smadja d’avoir partagé son expertise sur le sujet.

Crédit photo : Freepik / Welcomia

Partager cette page :